RèGLE 26-1 - OBSTACLES D'EAU

DEFINITION

Un obstacle d’eau est toute mer, étang, lac, fossé, fossé de drainage, ou autres cours d’eau à ciel ouvert

Vous pouvez trouver sur un terrain 2 sortes obstacles d’eau.

1) L’obstacle d’eau frontal marqué par des piquets ou des lignes de couleur jaune

2) L’obstacle d’eau latéral marqué par des piquets ou des lignes de couleur rouge.

Si vous êtes en présence d’un obstacle d’eau sans marque, vous devez considérer cet obstacle comme de l’eau frontale

 Ø Toute surface ou eau située à l’intérieur des limites fait partie de l’obstacle.

Ø Si l’obstacle ne contient pas ou peu d’eau, vous pouvez jouer votre balle dans l’obstacle (sans pénalité).

Ø A l’adresse et/ou si vous faites un coup d’essai, vous ne devez pas toucher ni le sol, ni l’eau ; sinon 2 points de pénalité.

Si votre balle repose dans l’obstacle et est injouable. Avec un point de pénalité

OBSTACLE D’EAU FRONTAL

Vous êtes en A, vous jouez et votre balle entre dans l’obstacle en L et repose en R. Vous devez rejouer :

1) Soit en A (ou aussi près de A que possible)

2) Soit sur une ligne définie par le point d’entrée de votre balle (L) et par le drapeau, aussi loin en arrière (C, C’, …) du point d’entrée que vous le souhaitez

3) Si votre balle a été jouée du départ, vous pouvez la replacer sur un tee.

 

 

 

 

image

OBSTACLE D’EAU LATERAL

 

 

En plus de 3 possibilités si dessus, vous pouvez :

image

4) Dropper la balle dans une zone délimitée par 2 longueurs de club à partir du point sans se rapprocher du trou

5) Dropper la balle dans  Une zone délimitée par 2 longueurs de club à partir d’un point L’, situé  sur la rive opposée  sans se rapprocher du trou.

 La distance trou /point L est la même que la distance trou/point L'

 

sommaire

accueil